Notre histoire

Jacques Mathieu : par Francis Dumelié.

Jacques et Bernadette Mathieu, Fondateurs de Photo Mathieu en 1964
Photo Mathieu en 1980

Comme dans beaucoup de destins professionnels, le hasard, les rencontres ont fait de Jacques Mathieu, jeune ajusteur travaillant dans une entreprise qui fabriquait les premières boites noires des avions, un amateur photographe passionné de prises de vues et de techniques de laboratoire.
Pendant son service militaire en Afrique, il devient le photographe de son régiment et tire le portrait des appelés du contingent.
De retour en France, il se marie à Reims et travaille quelques années comme ajusteur à Reims Aviation, mais la petite graine photographique va rapidement germer sur un terrain si favorable.

A la naissance de sa fille, il bricole sa tireuse, et avec un appareil prêté par un copain, fait ses premières carte

A la naissance de sa fille, il bricole la tireuse présentée ci-dessus, et avec un appareil prêté par un copain, fait ses premières cartes de vœux. L’une d’elle est envoyée à l’ancienne institutrice de sa femme devenue directrice qui en retour lui demande de venir réaliser des photos dans son école. Sa première école.

Après avoir été totalement dissuadé de se lancer professionnellement dans ce secteur d’activité par un photographe en place à Reims – le créneau de la photo scolaire étant pris par de très grosses entreprises – Jacques Mathieu ne tient aucun compte de cet avis et se lance.

Les débuts sont très difficiles, et par manque de moyens, il lui arrive même de mettre son appareil en gage au crédit municipal en attendant d’être réglé par ses clients…

Vite débordé par les demandes – nous verrons un peu plus loin les raisons de ce qui pourrait, à première vue sembler un miracle de réussite dans un secteur si concurrentiel- il est d’abord aidé par son épouse à la prise de vues.

Pendant une quinzaine d’années, ils ne se consacrent qu’à la prise de vues, faisant faire les développements et tirages par un laboratoire parisien.
.

L'un des vieux Pentax avec chargeur de 250 vues utilisé dans les écoles par Jacques Mathieu et ses collaborateurs.
A la naissance de sa fille, il bricole sa tireuse, et avec un appareil prêté par un copain, fait ses premières carte

En 1978, Jacques Mathieu crée son propre laboratoire, et ne trouvant pas sur le marché le matériel qui lui semblerait optimal, il le fabrique, aidé par un professeur d’école technique Monsieur Sylvere Cadel et par Christian Lantenois ajusteur aussi de formation, qui est maintenant reporter à l’Union.

Faites confiance à un véritable Professionnel pour vos PHOTOGRAPHIES SCOLAIRES : PHOTO MATHIEU une équipe à votre service.

PHOTO MATHIEU : Une alliance parfaite entre un laboratoire et des professionnels de la photographie scolaire pour vous accompagner.